Manière simple de bien déterminer son prix de vente

Agence Immobilière

Manière simple de bien déterminer son prix de vente

Le coût d’un achat immobilier ne se résume pas uniquement au prix de vente. Afin de pouvoir vendre son bien dans les meilleures conditions, et ce sans risque d’éventuelle réclamation, il faut définir de manière précise les frais additionnels de la transaction. Cette approche offre une meilleure transparence, et ainsi permet d’en tirer un meilleur prix.

Les frais additionnels à la transaction

Ce n’est plus un secret pour personne, un achat immobilier est une transaction affectant un transfert de propriété qui est une affaire nécessitant l’intervention de divers professionnels. Ces interventions engendrent obligatoirement des frais supplémentaires.

  • Les frais de notaire : une vente immobilière passe obligatoirement par un transfert de propriété. Ce type de procédure ne peut se faire que par l’intermédiaire d’un notaire. La procédure engendre néanmoins des taxes et des frais que l’État exige pour la finalisation de la transaction. Ces frais sont alors avancés par le notaire afin d’accélérer la procédure, mais que le vendeur ou l’acheteur doit régler avec ses honoraires à la fin de la transaction ;
  • Les frais d’agence : il est bien plus difficile, voire presque impossible de vendre son bien au meilleur prix sans l’aide d’une agence immobilière. Ainsi parmi les frais additionnels, on doit y ajouter les honoraires de l’agence immobiliers ;

Les frais fiscaux, des frais complémentaires à ne surtout pas omettre

Pour que son bien soit éligible à une vente, le propriétaire se doit dans l’obligation de présenter des certificats de mise aux normes de son bien. Ces certificats sont des authentifications provenant des divers diagnostics obligatoires indispensables à une vente. Ces diagnostics ne peuvent être faits que par des professionnels agréés et leur mise en place est aux frais du propriétaire.

Ensuite, nous avons les charges fiscales que tout propriétaire doit régler chaque année. Ce sont les taxes foncières ajouter des taxes d’habitations. Pour faire simple, les taxes foncières sont relatives à la valeur du bien ainsi qu’au taux d’imposition. Les taxes d’habitation sont quant à elles en rapport avec la valeur locative du bien et du taux d’imposition locale.

Estimation correcte du prix de vente

Pour avoir un prix de vente correct d’un bien, il faut par conséquent prendre en compte tous ses divers frais additionnels, mais également le mode de règlement de ces autres frais. Car il faut savoir que selon le mode de vente ses frais peuvent être inclus dans le prix de vente, ce qui diminue drastiquement le prix net vendeur du bien. Ou encore, être exclu du prix de vente et réglé de manière individuelle à la fin de la transaction. Le règlement des frais additionnels peut être réglé : soit par le propriétaire, soit par l’acheteur. Pour une vente sans litiges, il est préférable de présenter le mode de prise en charge de ses frais avec le contrat de vente.