Les avantages d’un investissement locatif dans le domaine professionnel

Agence Immobilière

Les avantages d’un investissement locatif dans le domaine professionnel

Un investissement, de quelque nature soit-il, est fait dans un but uniquement lucratif. Dans le monde des affaires, un placement immobilier reste un investissement sûr et très rentable. Mais le domaine des locaux d’activité reste un secteur à la fois très prisé, mais également très demandé dans le domaine de l’investissement immobilier.

Les avantages lucratifs d’un investissement en local d’activité

Un investissement locatif dans le domaine des locaux d’activités demeure très prisé des investisseurs, et ce pour diverses raisons. Premièrement, le secteur d’activité est en perpétuel renouvellement ce qui fait que les revenus générés par ce secteur demeurent stables, et ce malgré les nombreuses crises qui frappent l’économie. En octroyant des baux de location longue durée, les investisseurs s’assurent d’avoir un revenu stable sur cette période, et les possibilités de renouvellement assurent cette stabilité. Ensuite, la location de locaux professionnels possède un taux de rentabilité bien supérieure à l’application résidentielle. La détermination du taux de rentabilité d’un local professionnel est relative aux loyers, mais également du prix au mètre carré. Sur une année, la rentabilité d’un local professionnel est jugée en moyenne à hauteur de 4 % à 6 %, et même au-delà de 7 % à 9 % pour certaines villes.

Les avantages fiscaux d’un investissement en local professionnel

La législation française encourage l’investissement locatif afin de préserver le déficit en logement, mais également afin d’accroître la préservation du patrimoine. Afin d’inciter les investisseurs à contribuer dans le secteur, la législation française permet aux investisseurs d’avoir recours à la défiscalisation. Un dispositif qui permet une réduction d’impôt.

  • Le dispositif pinel permet aux contribuables investissant dans l’immobilier neuf, ayant une période d’activité s’étalant sur une période courant sur 6 ans, 9 ans ou 12 ans, d’avoir un recouvrement à hauteur de 12 %, 18 % ou 21 % du prix de revient du bien sur la durée de mis en location ;
  • Selon la nature et l’emplacement du bien, la législation française accorde au contribuable diverses solutions de défiscalisation comme la loi Denormandie, la Loi Censi-Bouvard, la Loi Malraux, la Loi Girardin, la Loi Monuments historiques qui procurent divers avantages fiscaux.

Une contrainte financière moindre

Dans un investissement locatif, un critère non négligeable à prendre en compte est la périssabilité du bien. Contrairement à un investissement locatif pour habitation, dont les charges en rapport à la maintenance du bien sont amputées au propriétaire. Dans un projet locatif à titre professionnel, les charges de maintenance sont attribuées au locataire. Mais aussi les charges issues de tout probable projet de rénovation ou encore d’extension seront totalement à la charge du locataire. Mais dans ce cas précis, un accord entre propriétaire et locataire doit être fait afin d’enlever toute possibilité de litige à venir.